Vous êtes ici :   Accueil    Découvrir   L'analphabêta   Petit problème
Petit problème Imprimer Envoyer

Travauxencours

   
    Soit un lecteur lambda (nommé L) stationné devant la piscine (P) et souhaitant se rendre à la Médiathèque Inter-Communale Jean-Michel Bollé du Pays de Redon que, pour plus de commodités, nous appellerons M et non pas MICJMBPDR (voir schéma 2R ci-joint) pour échanger un document (D) en empruntant le passage pour piétons (PPP) qui relie les deux structures.


    Soit un souterrain (S) en construction (petit « c » en rouge sur le plan annexé), reliant, via le Pôle Modal Multi-Usages de la Gare (PMMUG), la Médiathèque (M) et la Cité Scolaire de Beaumont (CSB), afin de permettre à des adolescents pré-pubères d'accéder plus facilement à la lecture. Sachant que cette construction (c) nécessite de baliser un itinéraire défini (ID) pour sa bonne mise en conformité (MEC), nous userons de grilles horizontales, appelées aussi « Ganivelles » (voir schéma 4F, en bas du document), qui vont entourer la médiathèque (M) d'un côté et de l'autre du cours normalement réservé aux cars scolaires (CS), mais qui, du coup, stationnent le long du bord extérieur gauche du rectangle équilatéral formé par les points M, P, S et Super U, rendant ainsi encore plus difficile la circulation de véhicules tâchant de se rendre d'un point A à un point Z quand les feux sont bloqués à cinq heures.


    Par conséquent, et en définitive, sachant qu'il est très difficile d'escalader une ganivelle sans se gameler la cervelle, surtout avec des livres à la main, on peut donc en déduire logiquement que la Médiathèque (M), complètement encerclée, devient franchement difficile d'accès. CQFD.


    Soit aussi une bibliothécaire (BIB) intrépide et stoïque face au coup du sort retors qui l'empêche d'accéder à la dite structure (M) pour effectuer sa tâche journalière (TJ), puisque Marcel, ouvrier zélé (OZ), a déplacé la dernière ganivelle devant l'entrée normalement prévue pour accéder à M malgré les travaux, vue qu'il lui en restait une, de ganivelle, sur les bras, au Marcel, et qu'il n'allait pas s'empoquer à la remettre dans le camion pour la ressortir le lendemain, sauf que le lendemain, le camion s'était déplacé, et Marcel aussi, sur un autre chantier, la faute au planning lamentable de cet étourdi de René, qui laisse aussi très souvent le robinet de sa baignoire ouvert en partant le matin de chez lui, mais passons sur la structure interne de l'entreprise de travaux, nous calculerons tout ça une autre fois quand nous saurons enfin l'âge du capitaine d'industrie qui dirige ce groupe de BTP. Bref, reprenons.


    Sachant qu'un TGV, parti de Paris depuis deux heures et cinq minutes, s'arrête parfois en gare de Redon, que la Fête Foraine va s'installer pour la période de la Teillouse en face de P et que le lecteur lambda (L) a deux semaines de retard sur le document (DVD) qu'il doit se presser de rendre, calculez de combien de temps dispose la bibliothécaire (BIB) pour atteindre le parking du personnel (PP) en traversant la Résidence des Charmilles (RC) – Réponse A - ou une fenêtre du Château de Caslou sans déclencher au passage l'alarme – Réponse B – avant que le lecteur L n'effectue son trajet de P à M en sueur, une barbe à papa à la main, et que Marcel ne décide par commodité d'enfermer définitivement le personnel dans la Médiathèque (M), empêchant du coup le lecteur L d'y entrer, ce qui le mettrait d'autant plus en retard dans ses prêts. Vous indiquerez par les flèches adéquates et colorisées l'ensemble des trajets obtenus.